Err

Qui sommes-nous ?
 
NOUS SUIVRE
Facebook
Instagram
Twitter
Youtube
AIDE ET SERVICES
Contact
Livraisons et Retours
Moyens de paiement
 
INFOS LÉGALES
Conditions Générales de Ventes
Mentions légales
Données personnelles
Cookies
Newsletter
Pour toute inscription à la newsletter,
recevez 5 € de réduction
mode paiement
mode de livraison

vos
Avantages

vidéos & tests
produits en Français
livraison offerte
dès 60€ de commande
surremballage
discret & confidentiel
mode de paiement
sécurisé
sélection de Produits
100% hypoallergéniques
échanges & retours
gratuits
Des offres v.i.p.
et ventes privées
jeux concours
mensuel
 
Actualités
  Retour aux actualités

Les sextoys moins faciles à acheter que les armes à feu aux Etats-Unis !

13 mai 2018
Les sextoys moins faciles à acheter que les armes à feu aux Etats-Unis ! Nous avons tous une perception unique de la place que doit tenir le sexe dans notre société. Un regard particulier sur la sexualité et une approche toute personnelle du sextoy. Génial, libérateur, éducateur, ludique, indécent ou même interdit ; il y a autant de manières d’aborder l’univers des jouets sexuels qu’il y a de pays dans ce monde. Aux États-Unis, qui réunissent une cinquantaine d’états, les lois sont très diverses selon les états et on peut parfois constater que certaines d’entre elles qui concernent nos chers jouets pour adultes sont disons… insolites… !

États-Unis : quand sextoys et lois ne font pas bon ménage



En Alabama, il est interdit d’acheter un sextoy…mais le mariage entre cousins germains est légal. Parce que oui, il faut bien s’amuser quand même.
On découvre aussi qu’au Texas, posséder plus de six jouets sexuels est passible d’une amende. À côté de cela, il est possible de se procurer autant d’armes à feu que vous le désirez. Oui, vous avez bien lu ! Plus restrictif encore, en Arizona, la limite autorisée est de 2 sextoys chez soi. Conclusion : si vous êtes une nymphomane Arizonienne il vous faudra bien les choisir !
Ces lois, aussi absurdes puissent-elles nous paraître, existent bel et bien. Et si il y avait une morale à cela, un cri de plaisir a poussé pour contester cette préférence incompréhensible de certains états américains à l’instar des objets sexuels, ce serait « Faîtes l’amour pas la guerre ». Voilà c’est dit.


Et pourtant, les sextoys sont moins dangereux pour la santé…



Toujours chez nos voisins outre-Atlantique, une étude menée par des chercheurs américains du centre de promotion de la santé sexuelle localisé à l’université de l’Indiana met en avant que 53% des femmes et 45% des hommes utilisent un sextoy. Ils mettent entre autres le doigt sur le fait que les utilisateurs de Quoi qu’il en soit, si vous lisez ces quelques lignes, c’est que vous faites remontez les statistiques de notre beau pays. Bravo à vous et bienvenue sur vibromasseurs
auraient propension à avoir de meilleures expériences sexuelles et accorderaient également plus d’attention à leur santé sexuelle.
Comme quoi, les sextoys ne sont pas si méchants, pas si mauvais, voir même plutôt bons pour nous !